jonquilles1.jpg

 vue de marchastel

La commune de Marchastel est constituée des villages de Marchastel et de Rieutort
d’Aubrac
et de quelques fermes isolées. Sa population est de 80 habitants pour une
superficie de 3 487 ha. L’altitude de la commune est  supérieure à 1200 mètres.

Le hameau de Rieutort est situé sur l’ancienne voie romaine qui menait de Toulouse à
Lyon, il est  traversé par le GR 65 qui va du Puy à St Jacques de Compostelle.

Situation géographique :

Situé à 24 km de Marvejols, Marchastel est sur la route départementale 900, à 6 km
de Nasbinals, et à 17 km de l’autoroute A75.

Histoire

Le bourg de Marchastel est adossé à un pic basaltique au sommet duquel se trouvait
jadis un château. Quand le promeneur gravit le pic, un splendide panorama à 360 °
sur l’Aubrac l'enchante.
Les tourbières font parties du patrimoine paysager, elles sont pour la plupart issues
de la fin de la dernière glaciation.
Les vastes pâturages sont consacrés à l’estive de bovins de race Aubrac. Ils sont
parsemés de roches erratiques.
Des murets de granites parcourent les immenses étendues de verdure et semblent
rejoindre le ciel. Une apparence de paysage lunaire ! La flore aux parfums enivrants est
particulièrement abondante et variée.
L’hiver, la nature s’endort, recouverte souvent d’une épaisse couche de neige que
les bourrasques de vent balayent.
La rivière du Bès prend sa source à l’extrémité sud de la commune. De là, elle traverse
et coupe en deux le territoire de Marchastel. Aux sources du Bès se trouvent le lac de
Saint Andéol
et le lac de Born aux eaux limpides dans lesquelles se reflètent les couleurs
du ciel.
Un pont romain d’une  très belle architecture permet de franchir le Bès.
Par le passé, les eaux de la rivière actionnaient plusieurs moulins desservant les deux
communautés villageoises. L’un d’eux se trouve non loin de Marchastel et porte comme
nom «  travers del Mouli ». Le deuxième, le moulin de Boukinkan est construit le long
de la voie romaine. Quant au moulin de Sarral, il est situé à l’extrémité Nord-Ouest de
Rieutort.
Les gens du pays sont attachés à leur terroir et à leur patrimoine naturel et culturel.
La restauration des « faradoux » qui servaient à ferrer les bœufs - et des fours communaux,
l’entretien des villages, des fontaines et des chemins en témoignent.
L’activité locale est en majorité agricole bien que le tourisme y tienne une place de plus
en plus importante.

 
marchastel